Document sans titre

Historique

Les X-Men sont un groupe de super-héros, créé par Stan Lee et Jack Kirby, dont les aventures ont été publiées dans le comic book X-Men édité par Marvel Comics à partir de septembre 1963. En France, ils sont apparus pour la première fois en janvier 1970 dans le journal Strange no 1 publié par les éditions Lug.

Dans l'univers des X-Men, les mutations génétiques sont devenues monnaie courante, octroyant des super-pouvoirs à une part croissante de la population. Ces qualités surhumaines se dévoilent en général à l’adolescence, moment critique pendant lequel un mutant peut sombrer dans le doute et l’égarement ou au contraire peut arriver à maîtriser ses dons et devenir un individu épanoui.

Afin de les aider à franchir ce moment difficile, le professeur Charles Xavier a créé une école spécialisée où il les forme à utiliser leurs pouvoirs et à s’accepter eux-mêmes. Il leur apprend également à vivre en harmonie avec les humains « normaux ».

Mais d’autres mutants, qui n’ont pas eu la chance de rencontrer le professeur Xavier, ou qui l'ont rejeté, se sont égarés sur la voie du mal. Regroupés parfois autour du mutant Magnéto, ils n’ont pour but que d’affirmer leur prééminence en réduisant l’humanité en esclavage.

Sur cet argument, les auteurs ont créé une multiplicité de mutants aux pouvoirs variés dont les affrontements sans cesse renouvelés ont assuré le succès de la série depuis une quarantaine d’années.

Se pose ainsi le problème du rapport de l'homme à son évolution et de l'intégration des différences. Les mutants, eux, se répartissent en deux groupes :

  • Proches du professeur Charles Xavier, ils croient à l'avantage de la différence et aux bénéfices du métissage des capacités.
  • Proches de Magnéto, les mutants se considèrent comme le stade évolué de l'homme et à ce titre, ce dernier est condamné à disparaître car il ralentit l'émergence d'une nouvelle humanité.

Le cadre général de la série, ses implications philosophiques et humaines, et les principales péripéties peuvent sembler fortement inspirés du chef d'œuvre d'A. E. Van Vogt À la poursuite des Slans, publié en 1940. Quoi qu'il en soit, elle s'inscrit manifestement dans la même veine.